Découverte d'une très grande plaque au musée Arbaud.

Arbaudblanc

Cette plaque décorative est exceptionnelle à plusieurs titres.

Elle est la seule plaque connue à Moustiers issue de la manufacture Clérissy et produite dans le premier quart du 18 ème siècle.

Si les plaques décoratives en polychromie, chez Olérys ou dans d’autres manufactures à des périodes postérieures sont des pièces rares et recherchées, celle-ci l’est encore davantage, elle est l’unique plaque connue de la plus ancienne des manufactures de Moustiers dans sa première période d’activité.

Elle est également la seule plaque présentant ce type de décor, et la seule plaque décorée en camaïeu bleu.

Elle est enfin exceptionnelle par ses dimensions : 86,5 cm de large pour 60 cm de hauteur, là où les plaques postérieures mesurent généralement 20 cm de large et au maximum 48 cm de large pour les plus grandes.

C’est donc la pièce de tous les superlatifs !

Elle est conservée au musée Arbaud à Aix en Provence, dans le superbe hôtel que Paul Arbaud a légué à l’Académie d’Aix en 1910 avec bien d’autres merveilles issues de sa magistrale collection, particulièrement riche en pièces contemporaines de cette grande plaque.

Eugène Fouque en fait mention dans son ouvrage « Moustiers et ses faïences », lorsqu’il évoque la collection de Paul Arbaud, dans laquelle elle était donc déjà présente en 1889.

Son décor riche majestueux est l’illustration parfaite des sommets de qualité atteints par la manufacture Clérissy dans cette première partie du 18ème sous la conduite des peintres Viry.

On retrouve associées de manière unique deux scènes de chasse inspirées de gravures du peintre florentin Antonio Tempesta :

- A Gauche, scène de chasse au lion de la série VII, n°1149 (classification de Bartsch)

gauche

- A droite, scène de chasse à l’ours de la série VII, n°1154 de Bartsch.

droite

On remarquera dans les arbres la présence originale de singes, qui ne figurent pas sur les gravures de référence, illustration de la fantaisie des peintres méridionaux.

SINGE

On pourra découvrir cette pièce d’exception au musée Arbaud à l’issue de sa rénovation en cours. Pour plus d’information sur la collection de faïences du musée Arbaud on pourra consulter l’ouvrage de référence, publié sous la conduite de l’Académie de Moustiers : « Les faïences de Moustiers du 17e au 18e siècle au musée Arbaud d’Aix-en-Provence et au musée de Moustiers », aux éditions Fage.